Tuesday 12 décembre 2017

Nos partenaires

   
   

La météo

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
10
Semaine :
66
Mois :
404
Total :
27735
Il y a 4 utilisateurs en ligne
-
4 invités

Conseil Municipal Mairie de Bafoussam 1er

SATISFACTION A MI-PARCOURS

C’est ce qui ressort des travaux du conseil municipal tenu le 29 août dernier avec entre autres points à l’ordre du jour : l’évaluation des projets de l’année 2014, le taux de recouvrement des recettes et la révision à la baisse de l’impôt libératoire.

 

 

 

 

 

        Ce sont des conseillers municipaux désormais mieux édifiés sur les activités de la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er qui se sont séparés à l’issue de ce conseil municipal. En présence de l’autorité de tutelle représentée par le préfet de la Mifi TANGWA Joseph FOVER, l’exécutif municipal conduit par son maire Dr Jules Hilaire FOCKA FOCKA a présenté à l’assistance un rapport détaillé sur l’état d’avancement des projets de l’exercice 2014.

 

            Et c’est la 2ème adjointe au maire chargée de l’aménagement du territoire, Dr Joséphine FOKAM, qui a eu le mérite de faire un exposé succinct sur les projets en cours de réalisation sur toute l’étendue de la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er. Il ressort de cette présentation que sur la cinquantaine de projets du BIP (budget d’investissement public) et sur financement propre de la commune, tous les marchés y afférents sont attribués. Une sacrée performance ! Bien plus, certains projets sont même déjà livrés : c’est le cas de la construction de deux blocs de salles de classe à l’école maternelle de Banengo brasseries, la réhabilitation du forage situé au lieu dit « montée Fondop » etc.

 

                Par ailleurs, le parc automobile de la commune a été réhabilité dans son ensemble. Ainsi, tous les véhicules trouvés sur cales à l’arrivée du nouvel exécutif municipal sont désormais opérationnels. Et ici, une mention spéciale au maire Dr Jules Hilaire FOCKA FOCKA qui a réussi le tour de force de remettre en marche le bulldozer de la commune resté depuis plusieurs années à l’arrêt suite à une panne du moteur. Un nouveau moteur a été commandé d’Allemagne et le mastodonte est désormais prêt à assurer l’entretien des routes communales. Ce lourd investissement dans la réhabilitation du parc automobile est évalué à environ 19 millions de francs CFA.

 

            Du côté du recouvrement des recettes, les conseillers municipaux ont suivi avec une attention particulière la présentation faite par le receveur municipal NGUEWO DIOTSOP. A l’aide d’un tableau comparatif à la même période en 2013, le receveur municipal a démontré, chiffres à l’appui, l’évolution du taux de recouvrement des recettes. Il ressort qu’au mois d’août 2014, près de 320 millions de francs CFA sont rentrés dans les caisses de la commune, soit un taux de réalisation de 44,6%. Mais, il faut rappeler qu’aucune opération de recouvrement forcé n’est pas encore engagée et se fera dans les prochaines semaines. Ce qui relèvera sensiblement le taux de recouvrement des recettes communales. Toutefois, l’on a noté la révision à la baisse de la dotation trimestrielle de la Communauté Urbaine de Bafoussam aux communes d’arrondissement qui est passée cette année de 6 millions 200 mille francs à 5 millions de francs.

 

100% des projets engagés

                Sur le plan social, c’est avec satisfaction que les conseillers municipaux ont appris qu’une police d’assurance maladie a été souscrite en leur faveur ainsi qu’à l’ensemble du personnel communal. Ce qui n’existait pas avant dans cette commune. Un acte à mettre une fois de plus à l’actif de l’exécutif municipal soucieux de l’état de santé de son personnel qui est appelé à donner le meilleur de lui-même pour atteindre les objectifs fixés en début d’exercice. Ne dit-on pas qu’un personnel en bonne santé est apte à relever tous les défis de performance au sein de l’entreprise ? D’autre part, la mairie de Bafoussam 1er a offert des stages de vacances rémunérés à 300 jeunes élèves afin de leur permettre de mieux préparer la présente rentrée scolaire. Aux touts petits de l’école primaire, la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er a organisé à leur intention, pendant un mois, le tout premier camp de vacances de Bafoussam dénommé « Fussep-Vacances-Loisirs ». Cette initiative qui a regroupé 250 enfants, a été saluée par les nombreux parents qui ont d’ailleurs demandé qu’elle soit renouvelée et pérennisée.

 

                  C’est donc en connaissance de cause que les conseillers municipaux ont, dans leur immense majorité, apporté tout leur soutien à l’exécutif communal. Ce soutien s’est traduit par l’adoption de neuf (9) nouvelles délibérations, parmi lesquelles celle portant réduction des taux de l’impôt libératoire dû par les transporteurs de personnes et de marchandises suite à la hausse du prix des produits pétroliers. Les nouveaux taux ont baissé de moitié conformément aux prescriptions gouvernementales.

 

                  En clôturant les travaux, le maire Dr Jules Hilaire FOCKA FOCKA, tout en remerciant les uns et les autres pour leurs contributions, a demandé aux conseillers municipaux d’être plus que jamais en phase avec la nouvelle dynamique impulsée à la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er. Cela passe par une sensibilisation des populations, chacun dans sa zone de résidence, de l’importance qu’il y a à s’acquitter de ses taxes communales.

 

                                                                                              MOAN KWADE