Monday 26 juin 2017

Nos partenaires

   
   

La météo

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
18
Semaine :
18
Mois :
915
Total :
21054
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités

DES APPUIS FINANCIERS POUR LES JEUNES VACANCIERS

La cérémonie du 4 septembre 2014 qui avait pour cadre l’enceinte de la mairie,  a permis au Dr Jules Hilaire FOCKA FOCKA, maire de cette commune, de lancer un appel à plus d’ardeur au travail à l’école, seule voie pour la réussite dans la vie.

 

 

             Ce sont au total 300 jeunes élèves qui ont reçu des mains du maire Dr Jules Hilaire FOCKA FOCKA des appuis financiers consécutifs au stage de vacances d’un mois pour chacun, effectué pour le compte de la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er. Répartis en deux vagues, le premier groupe constitué de 200 vacanciers a effectué ce stage durant le mois de juillet 2014 tandis que le deuxième contingent de 100 jeunes élèves a pris le relais au mois d’août. Agés d’au moins 14 ans, ces jeunes vacanciers étaient répartis dans les différents services publics de l’arrondissement de Bafoussam 1er.

 

 

                  Et pour soutenir financièrement cette opération, le maire Dr Jules Hilaire FOCKA FOCKA a autorisé le déblocage de la rondelette somme de 4 millions 500 mille francs. Une allocation financière qui a comblé de joie les jeunes stagiaires qui n’ont pas tari d’éloges et de remerciements à l’endroit du maire de la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er. Cet argent, disent-ils, leur permettra de soulager la charge de leurs parents en cette veille de rentrée scolaire.

 

             En leur remettant ces appuis financiers, le maire Dr Jules Hilaire FOCKA FOCKA a tenu à leur prodiguer quelques conseils pratiques. Le premier de ces conseils est le TRAVAIL. En paraphrasant un artiste bien connu de la place, il leur a rappelé que la vraie magie c’est le TRAVAIL. C’est pourquoi le Dr Jules Hilaire FOCKA FOCKA a stigmatisé les raccourcis de la facilité qu’empruntent de plus en plus certains jeunes aujourd’hui, à savoir : le banditisme, la consommation des stupéfiants, la prostitution, les sectes, les pratiques occultes etc.

 

 

            Ces jeunes ont promis au maire de mettre en pratique ces précieux conseils afin de mériter l’espoir placé en eux et qui les présente comme le fer de lance de la nation, l’avenir du Cameroun. Rendez-vous a été pris pour les prochaines vacances pour un autre stage à l’intention des jeunes scolaires.

 

                                                                              MOAN KWADE