Bafoussam centre
Carrefour Total
Marché de Bafoussam
Previous Next Play Pause
Bafoussam centre
Carrefour Total
Marché de Bafoussam
Monday 20 novembre 2017

Nos partenaires

   
   

La météo

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
31
Semaine :
300
Mois :
717
Total :
26876
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités

La ville de Bafoussam

 

La commune d’arrondissement de Bafoussam 1er a été crée par décret n°2007/117 du 24/04/2007 du Président de la République.

Sur le plan administratif, la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er  est située dans le département de la Mifi, Région de l’ouest Cameroun, entre le 5ème degré 25 de la latitude Nord et le 5ème degré 30 de la longitude Est. Elle s’étend sur une superficie de 91 km² soit  18 km² pour la zone urbaine et 73 km² pour la zone rurale et compte environ 98339 habitants.

D’après les résultats du 3ème RGPH publiés par le BUCREP, la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er  compte quarante une (41) communautés ayant à leur tête un chef de troisième degré, soit vingt-deux (22) pour l’espace urbain et dix neuf (19) pour la zone rurale.

Elle  est limitée comme suit:

  • Au  Nord par la commune de Bafoussam II,
  • Au  Sud par la commune de Pete-Bandjoun;
  • A  l’Est par le fleuve Noun ;  
  • A   l’Ouest par la  Commune de commune de Bafoussam III.

 

3.2 Milieu biophysique (climat, sol, relief, hydrographie, flore et faune, carte des ressources naturelles)

3.2.1 Climat

La Commune d’Arrondissement de Bafoussam 1er a un  climat  de type camerounien d’altitude avec deux saisons : une saison sèche qui va de mi-novembre à mi-mars et une saison de pluie qui va de mi-mars à mi- novembre.
Les précipitations annuelles moyennes varient entre 1600 et 2000 mm le mois d’août étant le plus pluvieux .Ce  climat  est favorable à la pratique des activités agro-sylvo-pastorale.
Depuis  plus de huit ans, le climat connait des variations dues au changement climatique. Il faut cependant noter que lesdites variations sont plus perceptibles sur la répartition des jours de pluie que sur la quantité d’eau tombée. Il devient par conséquent difficile de dire avec certitude le début ou la fin d’une saison fut elle sèche ou pluvieuse.


3.2.2 Sols

Le sol de Bafoussam 1er est par endroit  latéritique. Cependant on y observe aussi des zones de sol profond brun. Dans les bas fonds et les bordures des cours d’eaux, on rencontre des sols hydromorphes.
Dans l’ensemble, le sol est essentiellement constitué des roches métamorphiques, couvertes par endroits par des cendres volcaniques (Zone du Noun I et de Njinga). Du coté de Ndiambou, Ndiangsouoh et Banengo on trouve un sol latéritique rouge ferralitique. Des sols Hydromorphes se rencontrent dans les bas fonds et en bordure des cours d’eau.
Bien que peu fertile par endroit le sol dans l’espace Communal est favorable à la pratique des activités agricoles.


3.2.3  Relief

Dans la commune d’Arrondissement de Bafoussam 1er, le  relief peu accidenté présente des zones plates et des collines qui, bien que légèrement abruptes favorisent l’érosion hydrique et crée par endroit des éboulements de terrain (quartiers Banengo, Famla, Ndiangdam, Bamendzi).

 

3.2.4  Hydrographie

L’espace urbain de la commune d’Arrondissement de Bafoussam 1er  dispose de quelques ruisseaux qui sillonnent certains quartiers et dont le débit varie selon les saisons (étiage en saison sèche et crue par endroit en saison de pluie). Ces ruisseaux voient leur lit se rétrécir de jour en jour avec la pression urbaine et les encombrements dus aux déchets solides divers et les ordures ménagères.

 

3.2.5 Flore et Végétation

Du  fait de la pression démographique, la flore naturelle est presque inexistante dans l’espace urbain. Toutefois, on y rencontre des arbres d’ombrage tels que les prodocarpus et quelques plants d’ornement ; sur les lots non encore bâtis et dans certaines concessions on observe des bananiers, des .arbres fruitiers et de nombreuses variétés de cultures vivrières et maraîchères.  Il faut également noter la présence de la forêt sacrée de la chefferie de Bafoussam où abondent de nombreuses espèces ligneuses.

 

3.2.6 Faune

En raison de l’inexistence d’une végétation dense sur l’espace communal, la faune est essentiellement faite de nombreux oiseaux et de petits rongeurs (rats, hérissons, Porc épic, etc.) dont la présence est très notable en période de culture. On pourrait envisager dans l’arrondissement de Bafoussam 1er une domestication des rongeurs à travers un renforcement des capacités des populations à l’élevage des aulacodes.

 

3.2.7 Aires protégées

En dehors de la forêt sacrée présente dans l’enceinte de la chefferie de Bafoussam, il n’existe aucune autre aire protégée dans l’espace urbain de la commune. Toutefois une forêt communautaire  communal est progressivement mise en place.

 

3.2.8  Ressources minières

La commune de Bafoussam 1er  a de grandes potentialités minières :

  • 13 carrières de sable
  • 10 carrières de pierre
  • 05 carrières de latérite  
  • Plusieurs cours d’eau où le sable est régulièrement exploité : Tadem, Tchakotche, Lem, Tessepe, Bougam.

 

En matière d’industrie nous avons :

  • Plusieurs stations services
  • Plusieurs sociétés CAMLAIT (unité de stockage), les provenderies,
  • les boulangeries,
  • plusieurs menuiseries, quincailleries,
  • plusieurs dépôts et scierie et un centre commercial des brasseries du Cameroun